Mise à jour le 25 November,19 à 9 h 15 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Les sanctions ciblées prises par l’Union Européenne contre les hauts responsables congolais doivent être maintenues [communiqué conjoint]

Ituri: 4 morts dans une nouvelle attaque attribuée aux assaillants armés à Djugu 

Publié le : 9 April,19 à 10 h 27 min

Des Hommes armés identifiés aux assaillants actifs en territoire de Djugu ont tué quatres personnes vers 20h de ce dimanche 07 avril 2019 à Kalo, localité située à environ 2 km de Pimpo dans le secteur de Walendu Djatsi.

Selon la société civile locale qui livre l’information à buniaactualite.com, la situation reste tendue dans la zone, sans donner plus de détails. 

« Ces assaillants ont fusillé 4 personnes qui sont tous décédé sur place selon les informations à ma possession. Je ne connais pas plus mais la situation serait tendue » a dit Charité Banza, Vice-coordinateur de cette structure citoyenne en territoire de Djugu, joint au téléphone. 

Nous avons tenté sans succès, de contacter le chef de cette entité pour sa réaction. 

Cette nouvelle attaque intervient alors qu’une relative accalmie était observée dans la région depuis quelques mois et les déplacés internes qui avaient fui les violences communautaires survenues l’année dernière pour se réfugier à Bunia et dans d’autres localités voisines demandaient déjà aux autorités provinciales d’appuyer leur retour volontaire. 

Il y a quelques jours, le General Amisi Kumba dit «Tango Four », patron des opérations et renseignement de l’armée congolaise a effectué une visite d’inspection dans cette contrée pour se rendre compte de l’évolution des conditions sécuritaires sur place. 

Luc Malembe

Journaliste indépendant 

0818330137, 0994778066

A lire aussi

Publié le : 29 January,18 à 16 h 23 min

RDC : VSV et FBCP dressent le bilan de la répression du 21 janvier 2018 à Kinshasa

Publié le : 22 August,16 à 12 h 30 min

RDC : La VSV demande la libération des prisonniers et détenus politiques et d’opinion pour un dialogue inclusif

Ces trois jeunes femmes ont été arrêtées le 1er novembre 2018 à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo, ainsi que 14 autres membres du mouvement Vigilance Citoyenne (VICI). Les activistes, accusés de désobéissance civile ont été provisoirement libérés le 18 novembre. © Privé 2018

Publié le : 22 November,18 à 12 h 46 min

RD Congo : Répression pré-électorale contre des activistes

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram