Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 20/05/2019
Logo sauti ya congo

Esclaves sexuelles au Kasaï : 38 personnes entendues par la justice

Publié le : 10 December, 2018 à 7 h 12 min

En RDC, il y a du nouveau dans le dossier des femmes et des enfants depuis avril 2017, dans le Kasaï, et qui voudraient être otages, pour le grand, des milices Bana Mura qui ont violé le territoire de Kamonia, et réputés proches de certaines autorités locales et officiers de l’armée congolaise. En août dernier, le ministre des droits de l’homme, n’avait pas changé le processus de RFI. Mais depuis, dans la plus grande discrétion, le mois dernier, 38 personnes ont été entendues dans le dossier de la justice militaire à Kananga, dont 26 ont réussi à s’échapper.

C’est l’aboutissement des pressions exercées depuis le mois dans le dossier. Parmi les personnes entendues par l’auditeur supérieur militaire de l’ex-Kasaï Occidental, retrouvé des témoins et des victimes, parmi tout 22 femmes, et quatre enfants, dont deux filles et deux garçons, de 14 à 15 ans, selon des sources proches du dossier.

Il s’agit d’une avancée importante si on se souvient qu’en août dernier, le ministre des droits de l’homme avait été mis en scène au micro de RFI, en lui fournissant des informations de nature à prouver. ‘existence des victimes. Une version contestée de ce document a été débloquée dans les fonds pour permettre à la justice militaire d’entendre les rescapés.

Cliquez ici pour continuer

Articles Récents