Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 21/05/2019
Logo sauti ya congo

Coordonnateur de RACID disparu

Publié le : 11 June, 2015 à 8 h 18 min

Le volcan Nyiragongo vu de Goma, 2004.

La Coordination du Réseau d’Actions Citoyennes pour la Démocratie, RACID, s’est réunie ce 11 Juin 2015 en vue d’évaluer les résultats des démarches de son Coordonnateur Mr. Emmanuel MUHIMA Abbas porté disparu le 11 Juin 2014, lors des accrochages entre l’armée Rwandaise (RDF) et l’armée Congolaise (FARDC) sur le territoire Congolais précisément dans la localité de Kanyesheja situé dans le territoire de Nyiragongo près de la frontière avec le Rwanda.

Retro : l’opinion se rappellera qu’en date du 11juin 2014, par effet de surprise, des affrontements armés ont eu lieu entre l’armée Rwandaise et les FARDC sur le territoire Congolais (A Kanyesheja, groupement de Buhumba dans le territoire de Nyiragongo à l’Est de la République Démocratique du Congo). Plusieurs civils, militaires Congolais ont été tués lors des accrochages et d’autres disparus. Parmi ces derniers, Emmanuel MUHIMA Abbas, Coordonnateur du RACID et défenseur des droits de l’homme a été, à la même date, porté disparu alors qu’il se trouve dans les zones proches du lieu des accrochages avec le président de la société civile de Nyiragongo.

Emmanuel MUHIMA Abbas n’a été déclaré mort part aucun rapport. Les corps des personnes tuées sur les lieux des accrochages ne guère comme l’un des tuées. Par contre, jusqu’en février 2015, son téléphone était ouvert et sonnait sous le mode rooming avec une tonalité qui avoisine celle du Rwanda. Ces éléments ont tentent de faire croire qu’Emmanuel MUHIMA aurait été capturé lors des accrochages et qu’il serait détenu dans l’une des cachots ou prison du Rwanda.

Précisons qu’Emmanuel MUHIMA Abbas est le troisième coordonnateur du RACID, après Me Jean Paul LUMBULUMBU. Marié et père d’un enfant, il est porté disparu, la même semaine qu’il venait d’avoir une première naissance.

Le RACID a approché le Gouvernement provincial pour qu’à travers les mécanismes conjoints de vérifications dans le cadre de la CIRGL (Conférence Internationale dans la Région des Grands Lacs), que des vérifications soient faites par les experts régionaux dans les cachots et prisons du Rwanda, mais les démarches sont restées vaines, voila une année ce 11 Juin 2015.

C’est pourquoi, une année après la disparition de son ancien Coordonnateur Emmanuel Abbas MUHIMA, les organisations membres du RACID (40 au total) demandent :

  • Au Gouvernement : De relancer les démarches auprès de la CIRGL tendant à retrouver et ramener Emmanuel MUHIMA Abbas vivant dans son pays, la R.D.Congo ;
  • A la CIRGL : De faciliter à ses experts d’effectuer une vérification de l’identité des tous les prisonniers capturés dans la période après le 11 Juin 2014 par les services de sécurité ou l’armée Rwandaise dans les parties frontalières avec la R.D.Congo ;
  • Au BCNDH/Monusco : de renforcer les mécanismes de protection des défenseurs des droits humains en République Démocratique du Congo

Pour le RACID Asbl-ONG

BAGUMA KABOYI Pacifique, Coordonnateur

Contact:
Tel: +243-997 308270, +243-81 9757226,
site web : www.racid.org,  Email : racidrdc@yahoo.fr 11

Articles Récents