Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 20/06/2019
Logo sauti ya congo

Cinq priorités pour les droits humains adressées au président Félix Tshisekedi

Publié le : 22 March, 2019 à 17 h 00 min

(Kinshasa – Paris) Quelques semaines après l’alternance politique à la tête de l’État en République démocratique du Congo (RDC), quatre ONG présentent dans un nouveau rapport les cinq chantiers leur semblant prioritaires pour améliorer la situation des droits humains dans le pays. En ce domaine, le bilan des 20 dernières années est désastreux. Miné par de multiples conflits qui ont fait des centaines de milliers de morts, la corruption et l’impunité, la RDC a de plus connu depuis 2015 de graves tensions internes liées aux reports puis à la tenue des élections. Le rapport et ses conclusions ont été présentés et discutés le 12 mars à Kinshasa avec le nouveau Président de la République, M. Félix Tshisekedi.

Pour nos organisations, les nouvelles autorités doivent adopter une politique résolument volontariste pour promouvoir les droits humains et l’État de droit, et tourner la page de décennies de pouvoirs autoritaires et corrompus.

« Nous appelons les autorités congolaises à considérer nos 48 recommandations pour l’amélioration de la situation des droits fondamentaux, et pour rétablir une unité nationale et une paix durable dans le pays »

C’est dans cette optique qu’une mission de plaidoyer a été menée du 11 au 15 mars 2019 à Kinshasa. Un ensemble de 48 recommandations regroupées en 5 grandes priorités [1] pour un État plus respectueux des droits humains a été proposé au nouveau Président de la République.

Cliquez ici pour continuer

Articles Récents