Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 20/05/2019
Logo sauti ya congo

Cinq causes qui font que les femmes mariées préfèrent la souffrance au divorce

Publié le : 5 March, 2019 à 16 h 30 min

Au Nord-Kivu, elles sont nombreuses ces femmes qui, malheureuses au foyer, trompées, battues ou humiliées, restent sous le toit conjugal. Non par réel amour du mariage, mais parce que certaines règles de la société les y contraignent. Notre blogueur Hervé Mukulu a répertorié cinq causes qui font que ces femmes préfèrent la souffrance au divorce.

Les pressions et préjugés de la société

Quand un homme se sépare d’avec son épouse, la communauté n’en a rien à foutre souvent. Par contre, un divorce est perçu comme une honte pour la femme. On dira d’elle qu’elle n’a pas su retenir son homme. On pensera même qu’elle est une femme de mœurs légères. D’ailleurs, quand une femme se marie, elle prend l’identité de son mari. S’il arrive que l’homme la quitte, quelle sera donc sa nouvelle identité ? Ces questions et ces craintes convainquent la femme à ne pas oser un divorce.

« Pour l’amour de mes enfants »

Dans bien des cas, l’homme se comporte comme un serpent. Il rend la femme enceinte, et la laisse gérer tout le reste. Ainsi, non seulement la femme sera préoccupée par la grossesse pendant neuf mois, mais aussi, une fois l’enfant mis au monde, elle s’occupera de lui presque toute la vie. Elle met ainsi de côté tout son bonheur pour entretenir sa progéniture. C’est ainsi qu’elle ne peut oser quitter son foyer de peur qu’une autre femme ne la remplace et ne vienne maltraiter ses enfants. « Je reste au foyer parce que je sais que personne ne s’occupera de mes enfants… », pense-t-elle.

Cliquez ici pour continuer

Articles Récents