Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 20/05/2019
Logo sauti ya congo

Urgence d’une enquête sur les attaques dirigées contre l’opposition

Publié le : 22 October, 2015 à 8 h 43 min

Muhindo Nzangi

Kinshasa, le 22 octobre 2015 – La Coalition de 33 Organisations de défense des droits de l’homme (ONGDH) sont profondément préoccupées par l’augmentation de cas d’attaques dirigées contre certains opposants et/ou leurs proches par des hommes armés non autrement identifiés à ce jour.

 

« L’incendie de la maison du député MOHINDO NZANGI, membre de l’opposition située sur l’avenue Kabinda, no 32 bis dans la commune de Barumbu à Kinshasa; et  l’attaque de la résidence de M. Abraham KITANIKA, grand-frère de l’ex Gouverneur du Katanga Moïse KATUMBI, située dans la cité de Kasenga, province du Haut/Katanga, à l’issue de laquelle sa sentinelle M. MWILAMBWE a été tuée à bout portant par des personnes non autrement identifiées, dans la nuit du 20 au 21 octobre 2015, nous inquiètent énormément», a déclaré Georges Kapiamba, Coordonnateur de la Coalition.

 

«Seule une enquête indépendante, impartiale et exhaustive peut permettre d’identifier les auteurs et commanditaires des faits précités ainsi que leurs mobiles», a-t-il ajouté.

 

La Coalition recommande au Gouvernement congolais d’allouer des ressources financières conséquentes à la police pour mener cette enquête, et de solliciter la collaboration des experts de la police des Nations Unies.

 

« Par ailleurs, nous rappelons que certaines émissions d’incitation à la haine que diffusent ces derniers jours  les médias officiels la RTNC peuvent constituer des facteurs potentiels de l’insécurité des opposants et leurs proches qui y sont généralement cités sans possibilité d’exercer leur droit de réponse conformément à la loi en la matière», a déclaré Timothée Mbuya, Membre de la Coalition.

 

« Le Gouvernement devra y mettre fin dans le meilleur délai et faire poursuivre pénalement et/ou disciplinairement les responsables de la RTNC », a-t-il ajouté.

 

La Coalition recommande au Gouvernement que des mesures de protection de personnes et leurs biens soient renforcées en général, et celle des opposants et leurs proches en particulier.

 

Pour contact presse :

Georges Kapiamba, Coordonnateur

Téléphone: +234 81 404 36 41

Email: kapiambag2@gmail.com

Timothée MBUYA, Membre

Téléphone: +243 81 470 91 84

Email: timmbuya11@gmail.com

 

Articles Récents