Dernière mise à jour le 23/01/2019
Logo sauti ya congo

APPEL DES ORGANISATIONS DE LA SOCIÉTÉ CIVILE, DES ONGDH ET DES MOUVEMENTS CITOYENS À TOUTES LES FORCES VIVES DE LA NATION POUR LA DÉFENSE DE LA VÉRITÉ DES URNES

Publié le : 4 January, 2019 à 16 h 36 min


Nous, organisations de la société civile, ONGDH et mouvements citoyens, regrettons fortement le chaos électoral minutieusement planifié par le régime illégitime et illégal de Monsieur Kabila ayant abouti à l’organisation des élections présidentielles, législatives nationales et provinciales du 30 décembre 2018. Néanmoins, nous félicitons le peuple congolais pour sa détermination et sa forte mobilisation dans la Dignité en faveur du changement et d’une alternance pacifique et démocratique. Et pour ce faire, nous lançons solennellement l’appel suivant :

  1. Il existe des moments clés dans la vie des nations, et la RD Congo, notre pays, en vit actuellement. Face à un régime totalitaire et corrompu qui tente, une fois de plus, de conserver le pouvoir par la force en modifiant frauduleusement les résultats des dernières élections, la création d’un front commun de l’ensemble des forces vives de la Nation s’avère nécessaire et relève du devoir patriotique ;

  2. Nous remercions toutes les églises et formations religieuses, notamment les églises catholique et protestante, à travers respectivement la CENCO et l’ECC, pour leur accompagnement en ces instants déterminants. Nous encourageons la CENCO, la SYMOCEL et les autres missions d’observation électorale à publier les données en leur possession, issues des procès-verbaux de vote, au cas où le régime, à travers la CENI, refuserait de respecter la vérité et la justice des urnes. A la suite des pères spirituels, nous lançons un avertissement solennel au Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), Monsieur Corneille Nangaa, qui est en train de trafiquer les résultats de l’élection présidentielle sur instruction de Monsieur Kabila qui tente d’imposer la désignation frauduleuse de son candidat, M. Ramazani Shadary. Cela, en dépit d’un rejet total de ce dernier par plus de 85% de nos compatriotes des villes et des villages qui se sont massivement prononcés pour le Changement, contrairement aux propos mensongers du régime à travers notamment M. Kikaya Bin Karubi qui essaie de justifier cette victoire par les votes des électeurs de l’intérieur du pays où les infrastructures sont inexistantes et la misère encore plus importante. Messieurs Kabila et Nangaa seront tenus légalement responsables du chaos qui adviendra à la suite de ces manipulations ;

Cliquez pour continuer