Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 22/07/2019
Logo sauti ya congo

ALERTE – L’implication des Mai Mai et certains  éléments FARDC signalée dans l’exploitation illicite de l’or à Walikale

Publié le : 26 July, 2017 à 12 h 11 min

Walikale, le 24 Juillet 2017 – Des sources locales rapportent que des éléments des groupes armés Mai Mai Simba de Mando MAZEIRO Joseph et de Muluba ABENATAMBA Elvis ainsi que certains officiers des FARDC sont impliqués dans l’exploitation illicite de l’Or dans le territoire de Walikale en province du Nord-Kivu. Faits que l’organisation Carrefour pour la Justice, le Développement et le Droits Humains (CJDH) dénonce puisque la population est aussi exposée à des perceptions des taxes illégales.

Un officier supérieur des FARDC de la base militaire de Walikale à Biruwe (BAWA) avait quitté la base militaire de Buruwe afin de pouvoir se livrer à cette exploitation de l’Or grâce aux dragues jetées sur la rivière Osso et contrôlées par MANDO (Chef du groupe armé Mai Mai SIMBA). Selon des sources de l’ONGD CJDH, cet officier militaire était l’agent de liaison entre de la base de Biruwe et les Mai Mai Simba au niveau des sites miniers dénommés Sous-Sol, Kalay-Boeing, Baninga, Kasangana, Makwatima, Kolwezi, Merci-Bakoko zone contrôlée par les Mai Mai Simba dans le groupement Wassa, secteur de Waninaga à Walikale.

Un officier de la DEMIAP à Walikale est également détenteur d’une drague à Kalay-Boeing placée sous la gestion d’un civil qui est exempté de toute taxe. Cet officier a été  à la base de la division de Mando et son Adjoint Mr Muluba afin de protéger ses intérêts avec ce dernier, rapportent les mêmes sources.

De cette séparation, indique le CJDH, le Chef Mai Mai Muluba accompagné de 80 hommes dans sa troupe s’est rallié à NDC-R de Gudon pour faire front commun contre Mando. Le 15 Juillet 2017, indiquent-on, le NDC-R lui a renforcé avec 70 hommes tous bien armés. Ceux-ci contrôlent actuellement les sites miniers d’Angulu, Mampima, Sous-Sol, Baninga, Kasangana, Makwatima, Kolwezi, et Merci-Bakoko et d’autres sites longeant la rivière Osso, y compris le site de Kalay-Boeing, où il passe régulièrement pour collecter de l’or aux miniers artisanaux.

De ce fait, ses nouveaux alliés contrôlent les machines Dragues logeant dans ces sites miniers que chacune paie 42,5 Grammes par semaine pour eux.

Le 18 Juillet 2017, il a tenu un meeting à Kalay-Boeing, à Sous-Sol, Baninga, et autres sites miniers pour exhorter les miniers artisanaux à observer scrupuleusement les nouvelles dispositions relatives au paiement de ces taxes.

Face à cette situation, l’organisation Carrefour pour la Justice, le Développement et le Droits Humains (CJDH) condamne cette implication conjointe groupes armés et certains éléments FARDC dans l’exploitation illicite de l’Or sur la rivière Osso et interpellent les autorités compétentes afin d’initier des enquêtes pour traduire les auteurs en justice.  

SYC

Articles Récents