Mise à jour le 14 October,20 à 16 h 18 min
Sauti Ya Congo > Non classé > Pas de levée de sanctions ciblées contre les hauts responsables Congolais impliqués dans les violations graves des droits humains sans garantie de justice [Communiqué conjoint]

Alerte – La police appelée à ne pas réprimer les sympathisants de l’opposant Kyungu à Lubumbashi

Publié le : 3 January,17 à 11 h 23 min

(Lubumbashi, le 05 janvier 2017) – La tension est perceptible depuis ce matin dans la ville de Lubumbashi  où il est observé un déploiement étrange des dispositifs policiers dans les périmètres du Palais de Justice. Des barricades sont placées sur toutes les entrées du Palais de Justice. Ce qui empêche les sympathisants de l’Opposant Gabriel Kyungu Wa Kumwanza à manifester à ce dernier leur soutien à l’occasion de son audition.

Des activistes des Droits de l’Homme de Lubumbashi qui suivent de près cette situation appellent les forces de l’ordre à ne pas réprimer les sympathisants de ce leader de l’opposition mais plutôt à les encadrer en toute responsabilité.

« Nous observons de près cette situation. Au niveau de l’instruction, nous souhaitons que la justice exerce toute son indépendance. S’il arrivait qu’elle subisse des pressions comme celles déplorées par le passé, nous allons le dénoncer. De l’autre coté, les éléments de la Police déployés ont l’obligation d’encadrer les sympathisants de cet acteur à exercer leur liberté de soutenir leur leader », a déclaré Me Jonas Mulamba de Justicia Asbl.

Vue d’une barrière érigée ce matin à l’un des accès du Palais de Justice de Lubumbashi. Ph. Tiers

A 11 heures locales, Gabriel Kyungu a fait son entrée dans le Cabinet de l’Officier du Ministère Public près la Cour d’Appel de Lubumbashi. Il devra présenter ses moyens de défense dans le cadre de l’enquête judicaire ouverte à sa charge sous le dossier RMP.311/PG.025/VON.

Pour rappel, l’immunité du député provincial Gabriel Kyungu Wa Kumwanza a été levée le27 décembre 2016 au terme de la plénière à l’Assemblée provinciale du Haut-Katanga où douze députés ont voté pour et dix contre. L’ancien Président de l’Assemblée provinciale de l’ex-Katanga et Opposant proche de Moise Katumbi est accusé d’offense au chef de l’Etat.

SYC

A lire aussi

Publié le : 16 July,20 à 14 h 16 min

CEFOP/DH: Tolérer et encadrer la marche pacifique du 09 juillet 2020 organisée par l’UDPS & alliés ; interdire et disperser la marche pacifique du 13 juillet organisée par la plate forme politique Lamuka à Mbujimayi : une politique de deux poids, deux mesures dans la gestion de l’exercice des libertés publiques à Mbujimayi, dans la province du Kasaï – Oriental

Publié le : 18 March,16 à 21 h 40 min

RDC : Amendes transactionnelles exigées aux 18 militants LUCHA arrêtés à Goma jugées « illégales »

Publié le : 26 June,19 à 11 h 45 min

Djugu: il n’y a pas eu exactions de l’armée contre les civils à Kpandroma selon la communauté Lendu

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







    Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram