Newsletters | Instagram | Dernière mise à jour le 21/05/2019
Logo sauti ya congo

#8Mars : #BalanceTonKuluna, le hashtag qui révèle l’histoire de la lutte contre les violences faites aux femmes en RDC

Publié le : 7 March, 2019 à 15 h 30 min

Le 15 mars 2018, sur Twitter, la journaliste et blogueuse Larissa Diakanua, lance un tweet où elle appelle les internautes congolais à dénoncer les hommes violents en utilisant le hashtag #BalanceTonKuluna. Ce hashtag a connu beaucoup de réactions en ligne et hors ligne. Une année après, où en sommes-nous ?

En RDC, il y a deux types de violences faites aux femmes : d’abord celles perpétrées par des groupes armés. Et c’est contre de telles violences que se bat le Prix Nobel de la paix, le docteur Denis Mukwege. Ensuite, il y a les violences conjugales. Généralement ces dernières passent inaperçues. Les femmes elles-mêmes n’osent pas dénoncer les violences conjugales dont elles sont victimes tout simplement par peur de la réaction de la société, ou pour « préserver l’harmonie de leur couple », dit-on. C’est donc pour combattre ces violences, répandues mais silencieuses, que les hashtags #BalanceTonKuluna, #JeDenonceOuJemeurs, #FundaToOkufa ont été lancés l’année dernière.

A la base de ce ras-le-bol, le cas de Linda, une Kinoise tuée par son mari. Mais il y a aussi cette histoire d’une employée de la DGDA (Direction générale des douanes et accises) qui a eu le courage de dénoncer le harcèlement sexuel et l’abus de pouvoir dont elle était victime de la part de son DGA. En d’autres termes, une tentative de « promotion canapé ».

Cliquez ici pour continuer

Articles Récents