Mise à jour le 13 September,19 à 14 h 14 min
Sauti Ya Congo > Nos actualités > Ituri: la RN4 devenue impraticable, plus de 800 véhicules bloqués entre Mambasa et Kisangani

4 militants du mouvement citoyen LUCHA condamnés à 6 mois de prison avec sursis par un tribunal de Goma

Publié le : 18 September,15 à 19 h 32 min

Une vue aérienne de la ville de Goma, 26/06/2009.

4 militants du mouvement citoyen LUCHA condamnés à 6 mois de prison avec sursis par un tribunal de Goma.
Goma, le 18 septembre 2015 – Un tribunal de Goma a jugé « coupables d’incitation à la désobéissance à l’autorité » nos quatre camarades – Trésor Akili, Sylvain Kambere, Vincent Kasereka et Gentil Mulume – et les a condamnés à 6 mois de prison avec 12 mois de sursis.

Le jugement a été prononcé ce vendredi 18 septembre 2015, lors d’une audience ordinaire du tribunal de grande instance de Goma.

« Je ne suis pas du tout surpris. J’ai juste de la peine pour ces « magistrats » et cette « Justice » congolaise, qui viennent de démontrer une fois de plus qu’ils sont un instrument de répression comme un autre », a tout simplement réagi l’un des quatre militants.

Quant à l’un de leurs avocats, Maître Matthieu Mugisho, du barreau de Goma, également « déçu par ce jugement », il a expliqué que la peine prononcée (6 mois de servitude pénale principale avec sursis) signifiait que les 4 camarades allaient pouvoir rester libres, mais soumis à une « observation judiciaire » pendant 12 mois. « Si au cours de ces 12 mois ils commettaient le moindre acte qualifié d’infractionnel, ils seraient immédiatement arrêtés et mis en prison pour 6 mois », a-t-il précisé.

Pour notre part, nous sommes bien sûr déçus que malgré l’évidence de l’innocence de nos camarades, et l’absence criante d’argument juridique et de la moindre preuve de la part du Ministère public, tel que démontré aux yeux de tous pendant le procès, les juges ont manqué le courage d’honorer leur serment de dire le droit, et de n’avoir pour seul maître que la loi. Pour continuer à les mettre à l’épreuve de leur conscience, nous allons interjeter appel contre ce jugement honteux, en espérant (on ne peut lutter sans espérer) que les juges et la Cour d’appel feront preuve de plus de courage et d’honneur.

Le but d’un tel jugement, tout comme des autres formes de terreur et de répression que nous subissons constamment, c’est d’étouffer tout élan d’éveil citoyen, afin que ceux qui entretiennent et profitent des pillages et du gaspillage des ressources de notre pays, et qui ont le pouvoir et la violence comme armes, puissent poursuivre leurs besognes sans gêne et sans rendre des comptes. Mais notre jeunesse n’entend pas baisser les bras, bien au contraire. Notre détermination à lutter pour que notre pays et notre Peuple recouvrent leur dignité est intacte ; elle est plus forte que jamais.

Avec le processus électoral que les mêmes fossoyeurs de notre Peuple tentent de torpiller par tous les moyens, la jeunesse congolaise a le devoir de résister : résister contre les velléités de retour à la présidence à vie et la pensée unique ; résister contre la peur et la résignation sur lesquelles surfent tous les prédateurs ; et continuer à résister contre la tentation de la violence que certains présentent à tort comme l’unique salut.

Pour la LUCHA
Luc Nkulula,
Militant.

Tags : , , , ,

A lire aussi

Publié le : 22 March,19 à 11 h 00 min

RD Congo : l’opposant Eugène Diomi Ndongala en libération conditionnelle

Publié le : 29 March,19 à 6 h 09 min

RDC : les agents de l’Etat responsables des exécutions extrajudiciaires de 36 personnes le mois passé (BCNUDH)

Publié le : 29 August,17 à 19 h 42 min

RDC : La MONUSCO condamne la violation de sa propriété à Kananga et demande que les auteurs répondent de leurs actes

CONTACTEZ-NOUS

Courriel: sautiyacongo@gmail.com
Skype: sautiyacongo
Facebook: Sautiyacongo
Twitter: Sautiyacongo







Sauti ya Congo | Design By Le mak | Instagram